Comment j’entretiens mes boucles: ma routine.

Ahlen les amis! On me fait souvent des compliments sur mes bouclettes et je dois dire que j’en suis plutôt fière car  je mets du coeur à l’ouvrage! On me dit même « j’aimerais tellement avoir tes boucles et ton volume » oui, mais personne ne veut les noeuds improbables, les shampoings difficiles et les frisottis incontrôlables!

Quand j’ai décidé d’accepter ma nature de cheveux en essayant de la sublimer, j’ai adopté pleins de petits gestes, une routine qui me permet de garder le résultat que j’ai obtenue si difficilement (je parlerai un jour de ma transition). Pour les cheveux bouclés, ondulés ou même crépus/afro il y a des gestes à ne pas faire et d’autres à adopter pour se faciliter la vie, et c’est l’objet de cet article!

Le démêlage.

L’enfer.

Ouai, c’est le moment ou tu défais tes cheveux, tu te regardes dans le miroir en prenant une grande inspiration et tu cherches le courage au plus profond de toi même parce que non, la boule à Z n’est pas envisageable, tu le regretteras. Pour cette étape les amis, c’est primordial de se démêler les cheveux à sec, ce sera moins traumatisant pour ces derniers car quand le cheveu est mouillé il est élastique donc en brossant vous ferez davantage de dégât. Je dis davantage, car honnêtement j’en perds toujours en me brossant mais comme je me brosse les cheveux que quand je vais les laver, c’est à dire une fois par semaine, je relativise. TOUJOURS commencer par le bas et remonter progressivement en séparant vos cheveux. Pour l’outil, la brosse ronde du bled, pour moi il y a que ça d’efficace pour ma tignasse et j’en ai testé des tas!

DSC08919

DSC08917

DSC08943

Le soin.

Avant chaque shampoing je fais un soin, c’est une habitude et c’est devenu systématique. Je n’ai pas toujours le temps de tambouiller et de me préparer un soin maison et ni de le laisser poser 4H. Donc quand je n’ai pas le temps en général j’opte simplement pour une huile végétale, celle de coco est ma préféré c’est celle qui pénètre le mieux dans la fibre capillaire.

Sinon il y a ce produit de chez Phyto le Subtil Elixir qui réunit l’association de 4huiles et qui fait son job en seulement 10 minutes de pose… J’AIME! Cela me laisse le temps de faire un petit gommage visage et corps ou tout autre chose et de vite passer sous la douche, il se rince super bien et on sent la différence dès le rinçage.

DSC08946

DSC08932

DSC08954

Le shampoing.

Pour moi en général une fois par semaine, c’est suffisant, pour les cheveux bouclés, ondulés ou crépus/afro les laver tous les jours n’est vraiment pas bon, cela va les assécher davantage. Je procède comme suit:

-Je rince abondamment pendant deux bonnes minutes en massant mon cuir chevelu et en passant la main sur mes longueurs.

-Je prends mon shampoing, ici la Crème lavante au citron de Christophe Robin, il en faut très très peu et je me concentre sur mon cuir chevelu. Je le masse avec la pulpe de mes doigts pendant au moins 1 minute puis je fais couler un peu d’eau sur mes racines pour émulsionner de nouveau et faire descendre le produit sur mes longueurs en les massant entre mes mains. Les amis, les longueurs à moins d’avoir traîné dans la boue (vous faites ce que vous voulez hein) ce n’est pas sale! Pas besoin de shampooiner avec trois tonnes de produit. J’applique le shampoing seulement en racine et en rinçant le produit va « couler » sur mes longueurs j’en profite à ce moment là. C’est une crème lavante donc cela ne mousse pas comme un shampoing bourré de SLS (sodium laureth sulfate) qui est un composé synthétique utilisé dans shampoings pour faire mousser mais qui est très irritant! Je ne fais qu’un shampoing quand j’ai le temps et dans ce cas comme nous le dit Chrichri (c’est mon pote je l’adore, ses produits surtout) je laisse poser mon shampoing 20 minutes. Sinon, comme aujourd’hui je répète l’opération une deuxième fois.

-Je rince abondamment en passant la main dans mes cheveux, je ne brosse pas.

DSC09013 - Version 2.JPG

Le soin après shampoing.

C’est une fois sur deux, parfois je m’arrête à l’étape du shampoing. Aujourd’hui on reste chez Christophe Robin ou le luxe capillaire à la française. J’ai utilisé le Masque régénérant à l’huile de figue de barbarie (oui à la hendiya). Prenons un instant pour parler de l’odeur… C’est juste divin, féminin, subtile et exaltant!!!! J’adore et l’odeur reste plusieurs jours! L’huile de figue de barbarie, de ses pépins, est rare et par ailleurs une des plus riches en antioxydants et agents réparateurs hydratants, this is all I need baby! J’applique très peu de produits en racine et sur les longueurs près avoir essorés mes cheveux et en général c’est à ce moment que je sors de ma douche. Oui oui…

Je laisse poser le soin 5 à dix minutes le temps d’hydrater ma peau, mon corps et d’enfiler un pyjama, mes cheveux ne gouttent pas car je les ai soigneusement essorés. Et ensuite je rince mes cheveux à part, à l’eau tiède, je rince abondamment et le secret c’est que je termine avec une eau très froide mais uniquement sur les longueurs, j’ai la tête à l’envers dans ma baignoire donc je ne touche pas mes racines et je n’attrape pas de rhume. L’eau froide c’est tout bête mais ça change tout, les écailles se referment et pas de frisotti ensuite! J’essore mes cheveux mais pas en les tourbillonnant, plutôt en exerçant des pressions en les prenant entre mes mains. Cette étape est importante.

DSC09013.JPG

Le séchage.

Il y en a pas, en général je pose une serviette sur mes épaules car je déteste cette sensation humide de mes cheveux dans mon dos mais je ne l’utilise pas pour les sécher. Pourquoi? Parce que le merveilleux soin que mes cheveux viennent de recevoir je ne veux pas qu’il se retrouve dans ma serviette éponge qui va retenir l’eau mais aussi le soin. Pareil je vois une différence depuis que je fais comme ça, et la serviette qui frotte sur vos cheveux… Bonjour les frisottis!

Le démêlage.

C’est obligatoire mais pour limiter la casse je me sers d’un peigne à grandes dents et je commence toujours par les pointes pour remonter aux racines.

DSC08963

DSC08965

DSC08969

L’hydratation.

Pour cette étape, ça dépends vraiment des fois, j’ai plusieurs produits que j’utilise à tour de rôle et différentes techniques. Aujourd’hui on va faire simple mais je vous en parlerai dans le futur inchaAllah. Ici j’utilise la Crème de jour nutri-réparation de la gamme dattier du désert de Klorane, ce n’est pas ma préférée mais elle fait bien le job. J’en applique l’équivalent de deux noisettes sur l’ensemble de ma chevelure. Je n’aime pas sentir mes cheveux pâteux ou figés donc less is more! Pour les pointes, un chouchou de chez Melvita, le sérum Capiforce.

DSC08973

DSC08981

DSC09017.JPG

Le « coiffage ».

Soit je scrunche, c’est à dire qu’en m’aidant de mes mains je viens faire remonter mes pointes jusqu’aux racines pour aider les boucles à se former, je fais ça très délicatement et pendant 1 à 2 minutes environs puis je fais ma life.

Choix numéro deux, la technique du t-shirt en coton (Let’s go Clippers, mon t-shirt de galère souvenir de LA) cela permet aux boucles de ne pas se détendre en séchant et du coup pas de frottements non plus, ça donne un résultat juste canon! J’ai essayé de vous montrer en photos, faites moi savoir si ce n’est pas clair pour vous, je posterai une vidéo sur mon compte Instagram.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Choix numéro trois, quand il est l’heure d’aller se coucher et que les cheveux sont toujours humide je fais un « ananas » c’est à dire que je fais un espèce de chignon mais très détendu le plus haut possible de façon à ce que lorsque je me couche, ma tête n’écrase pas mes boucles. Pour ça c’est INDISPENSABLE d’avoir un élastique type invisibobble qui ne laisse pas de traces. Je fais cette technique tous les soirs.

Les amis, avec tout ça à vous les boucles canons! Bien sûr je suis honnête, les boucles ne restent pas parfaites 1 semaine mais restez branchés je vous ferai l’évolution de mes boucles d’un shampoing à l’autre et comment je me coiffe! Et vous, c’est quoi vos astuces?

NB: en cliquant sur le nom de la marque vous aurez les liens pour shopper les produits 😉

8 commentaires sur « Comment j’entretiens mes boucles: ma routine. »

    1. De rien hbiba, elle a de la chance d’avoir des cheveux bouclés mais c’est vrai que machi sahel pour l’entretien! essaie had les soins w raid 3liya! Boussa zine diali

      J'aime

  1. Tu m’as donné envie de tester les produits Christophe Robin. J’ai lu beaucoup d’avis positif sur ses produits. J’viens de terminer Myriam K et j’vais tester John Masters Organics. J’pense que le prochain sur la liste ca sera ChriChri 😂.

    Sinon super article. La technique du tee shirt je connaissais pas faudrait que je teste.
    Et l’ananas ca te détruit pas lès boucles? Moi ça me les détend à la racine du coup j’les laisse lâcher le soir pour les garder boucles le plus longtemps possible

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ben tu vois moi c’est Myriam K que je voulais tester, tu en a pensé quoi?
      C’est comme Chrichri le problème c’est que ça coûte un bras!
      Et pour l’ananas je le fais très détaché et du coup ça va c’est toujours mieux que de dormir les cheveux lâchés!
      Merci pour ton com, désolée je viens de voir tous les commentaires je suis nulle! lil

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s