Tomber en panne d’essence avec un barbu au milieu de nul part en Arizona.

Les amis, il faut que vous le sachiez, il y a toujours malgré nous des péripéties et autres rebondissements lors de nos voyages. Sur le coup, on se dit que c’est pas possible mais à la fin ça reste de bons souvenirs que l’on évoque volontiers avec un large sourire.

Je viens de poster l’article sur la Route 66 entre LA et le Grand Canyon et c’est à cette étape qu’est arrivé notre mésaventure.

Nous avions quitté Los Angles dans l’après midi après avoir regardé un match du Paris-Saint-Germain (je suis supportrice Alleeeeeez Pariiiiis) avec de bons mojitos et des nachos au cheddar comme on en mange qu’aux US.

On a ensuite bravé les bouchons déprimants de LA dans le but de se rendre à Kingman, on était finalement parti plus tôt que prévu pour avoir le loisir de s’arrêter quand on veut sur la route prendre des photos etc…

Jusque là tout va bien, on a roulé 2 bonnes heures avec la musique à fond les ballons, essayant de faire aussi bien que dans les clips en chantant chacun notre tour, bon délire quoi! Bien sûr on n’oubliait pas d’admirer ce qu’on voyait autour de nous et quand j’ai vu une ancienne station service laissé à l’abandon, je demande à Nizar de s’arrêter pour que l’on puisse aller voir de plus prêt et prendre éventuellement des photos. Bonne idée, il ne reste qu’une barre d’essence.

DSC03052.JPG
Comme vous le voyez, la route est magnifique…

On s’approche de ses épaves de camions et on observe comme le temps semble s’être arrêter et on dit ce truc débile mais qu’on a pas arrêté de dire: « c’est comme dans les films ». Je prends quelques photos et on décide de repartir car il nous reste pas mal de route.

Justement juste en face, il y avait une vraie station cette fois donc on décide d’y aller pour faire le plein.

DSC03045.JPG

DSC03043

DSC03079
C’est au beau milieu de nul part…

Il faut savoir qu’aux Etats-Unis l’essence n’est pas chère du tout, mais selon les états le prix peut être très changeant. Et en voyant les prix que me semblait complètement ahurissants, je propose aux garçons d’aller ailleurs. Soit, on consulte le GPS, la prochaine station est dans 16km.

On reprend donc la route tranquillement.

DSC03036.JPG
Dédicace à Nizar 😉

On roule, encore, encore et encore. Toujours pas de station mais l’immensité d’une nature lunaire de part et d’autre de la route et impossibilité de faire demi tour!

DSC03094

La panique!

On ne comprends pas, mon petit frère Youssef décide de consulter le GPS pour savoir où est cette station qui devait se trouver à 16km… Et là c’est le drame!

Elle était bien à 16km…. MAIS DERRIERE NOUS!!!! Nous sommes parti dans le mauvais sens!!

Bon, on essaie de garder son calme. La prochaine station? le GPS n’indique rien. La plus proche est celle que l’on a quitté plus tôt.

Je sens des regards lourds sur moi… Et évidemment les reproches tombent!

On roule sur la réserve donc il va falloir réfléchir à un plan.  Nizar transpire à grosse goutte et Youssef fait semblant d’être zen. Il fait en plus une chaleur étouffante dehors…

Yeah Good Job…

DSC03060.JPG
Donc là, la preuve en image que clairement c’est la galère!

Premier plan des garçons ( à ce stade on ne me demande plus mon avis):

Nizar et moi on attend sur le bord de la route dans la voiture et Youssef fait du stop pour rejoindre la station.

On est d’accord elle est complètement nulle cette idée?

Déjà faire du stop dans certains états est complètement interdit et passible de prison, et honnêtement qui va s’arrêter pour un grand brun bronzé et BARBU??? Je donne mon holà.

Pendant ce temps là, voiture continue à avancer et après tous les plans auxquelles on a pu penser, on a finalement décidé de prier.

DSC03051.JPG

Dans le silence avec quand même la Playlist « Coran » dans la voiture, en demandant à la Jeep de nous amener à bon port.

L’air était irrespirable, mais au fil des kilomètres on a commencé à se dire que ce n’était qu’une grosse frayeur.

On voit ENFIN le panneau de la station, on pousse un ouf de soulagement et on hurle même de joie… Mémorable, ça me fait rire en y repensant!

DSC03070.JPG
Notre petite Jeep ne nous a pas lâché!

Du coup, on fait le plein et de bon coeur! On prends le temps de reprendre nos esprits, on s’arrête le temps de boire un coup et manger un bout, ça creuse tout ça!

DSC03075.JPG
Pour ma glacière très stylée au demeurant, j’achète toujours celle en polystyrène à Target pour 7-8 USD.

Morale de l’histoire:

Penser toujours à avoir suffisamment d’essence, surtout sur ces routes ou il n’y a rien parfois sur des centaines de kilomètres!! Prévoyez aussi toujours de l’eau et à manger au cas où… et SURTOUT si un barbu voyage avec vous 😉 !

DSC03039.JPG
Le soulagement!

ON THE ROAD AGAIIIIIIN !

DSC03083

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s