Antelope Canyon, la merveille d’Arizona

Lors de notre voyage en 2015 dans l’ouest j’avais fait un e-carnet sur ma page Facebook perso et c’est les photos de cette étape du Roadtrip qui ont suscités le plus de commentaires et likes. Et pour cause, encore une merveille et le paradis pour les photographes, même amateurs.

DSC04166

Antelope Canyon en quelques lignes:

Antelope Canyon est situé dans l’Arizona juste à côté de la ville de Page et également du Lac Powell. C’est une reserve Navajo et elle est donc gérée par les Navajos eux même.

Il existe deux sites Lower et Upper Antelope Canyon, ce sont des gorges ou « slot canyon » creusé par l’eau donnant naissance à des courbures et formes qui vous feront tomber sous le charme.

Comme d’hab les amis, voici un article avec l’essentiel des informations concernant Antelope canyon et ce qu’il faut savoir.

Upper ou Lower?

Comme je vous le dis plus haut sur le site il y a deux canyons distincts. Pour que ce soit plus pratique et visuel j’ai fait un tableau comparatif:

18254208_1179347708857897_2145876721_n

Cliquez sur le nom des compagnies pour vous dirigez vers leurs sites internet.

Informations importantes:

  •  Il faut ajouter 8dollars par personne qui correspond à la taxe Navajo Nation Fee, qu’il faudra payer pour Upper au guichet à l’entrée du site et pour Lower au guichet de l’agence en même temps que vous payer votre tour.
  • Quand vous décidez de faire les deux sites Upper et Lower, vous ne payez qu’une seule fois la Navajo Nation Fee. Vous devrez juste présenter le justificatif.
  • Les trépieds sont interdits dans les tours « basiques » c’est pour cela qu’il y a le Photographer’s Tour où vous pouvez prendre votre matériel.
  • Prévoir du cash pour le pourboire du guide Navajo, c’est très largement mérité, nous avions laissé au nôtre un gros billet sans problème.

Logement.

Il n’y a pas de possibilités pour loger sur place, il faut aller à quelques miles dans la ville de Page, je vous invite à aller voir l’article à ce sujet. (en rédaction)

Notre Expérience:

Nous avons choisi Lower Antelope Canyon pour le prix mais surtout suite aux différents avis sur le net. Pourtant Upper est le plus visité mais encore aujourd’hui quand j’en parle avec des gens qui y sont allés Lower reste le préféré par les roadtrippeurs. Si vous pouvez faire les deux c’est top, mais esthétiquement parlant les deux se valent.

 Donc ici je vais m’attarder sur ce que j’ai vécu.

Dans mes souvenirs il n’y avait en arrivant qu’un seul guichet unique, mais visiblement maintenant il y a deux agences. Quoi qu’il arrive ils pratiquent le même prix.

DSC04144

En arrivant nous avons payé 25+8dollars par personne et avons attendu notre tour. C’était la mi-journée un peu près 11h30. J’étais rassurée en voyant que nous n’étions qu’un petit groupe d’une quizaine de personne car en préparant le voyage j’ai lu dans les forums que certains se retrouvaient à plus 50!!

DSC04147.JPG

Il faisait un peu près 30° donc lunettes, casquettes et crème solaire ne sont pas à négliger car en attendant de commencer il n’y a pas vraiment d’endroit où s’abriter. Le truc cool, c’est que je me souviens très bien qu’il y avait une espèce d’immense glacière ou l’eau était gratuite et à disposition. Prenez la vôtre quand même on ne sait jamais.

DSC04152

DSC04146

Notre guide était un jeune très sympatique, il nous a rassemblé et expliqué les grandes lignes de la visite. En effet, la particularité de Lower AC c’est que l’entrée dans le Canyon se fait par des escaliers très étroits qu’on emprunte pour s’enfoncer 30 m sous terre, donc c’est assez raide!

DSC04150

DSC04157

DSC04158

DSC04161

Nous avons marché 5 minutes et nous arrivons à l’entrée du canyon. Alors tout de suite on comprend que les claustrophobes ou qui ont le vertige vont devoir faire un effort, mais je vous rassure vraiment rien de bien méchant.

DSC04165

Dès que nous arrivons en bas, première chose qui nous frappe c’est la fraicheur, on est rassuré car la visite sera plus agréable.

DSC04163.JPG

Puis ensuite les premiers « WAW » qui ne vont cesser à vrai dire, on s’attends tellement pas à cela…

DSC04318.jpg

Nous sommes en bas de ce sol fissuré façonné par l’eau de manière complétement aléatoire et en même temps dans une perfection inimaginable. époustouflant, toujours cette couleur ocre changeante selon l’exposition et qui semble posé en jouant au jeu de l’ombre et lumière.

DSC04183

Durant tout le long de la visite on ne se lasse pas, on évolue dans parfois des chemins très étroits ce qui ajoute la touche d’aventure. On peut avoir à se baisser, se courber pour passer et arriver dans une « salle » où il faut lever la tête au ciel et caresser jusqu’au sol ses courbes dont on est complètement sous le charme.

DSC04366.jpg

La petite anecdote c’est le guide qui nous explique qu’avant il n’y avait pas d’escalier mais à la place des cordes à certains endroit et pour le reste il fallait escalader en nous montrant les marques encore présentes sur la paroi du canyon. Incroyable!

Et pour ajouter à la féérie le guide Navajo va jouer à ce qui s’apparente à une flute durant la visite et nous donnera des tas d’infos et explications utiles et intéressantes. Notre guide a été top car il a réglé les appareils de tout le monde pour pouvoir prendre de sublimes clichés, pas de flash évidemment. Il n’a pas hésité à me prendre l’appareil et faire lui même des photos en se mettant dans le bon angle. Il a également fait une démonstration en formant un petit tas de sable et en versant de l’eau dessus pour nous montrer comment les canyons se sont formés. On a pu discuter avec lui à la fin avec les garçons et il a été vraiment au top.

DSC04171

Ce qu’on a surtout apprécié c’est que la visite n’est pas faite au pas de course il nous a vraiment laissé le temps d’apprécié et faire des photos. Nous sommes restés pratiquement 1h45 et nous n’avons rien vu passé! C’est vraiment à ne pas louper!

Attention!

En cas d’orage et ou pluie ne faites pas la visite, le site sera probablement fermé car cela représente un gros risque. En effet, lors de fortes pluie des torrents de boue s’engouffrent dans les canyons et sont mortels pour ceux qui y sont. On appelle ce phénomène un « flash food » et en 1977 11 personnes dont 7 français sont morts à Lower Antelope Canyon.

Comme j’en ai pris l’habitude voci quelques uns des nombreux clichés de LowerAntelope Canyon.

DSC04166

DSC04203

DSC04255

DSC04317

DSC04176

DSC04315

DSC04168

DSC04303

DSC04283

DSC04247

DSC04188

DSC04251

DSC04367

DSC04370

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s