Jour 1, nos premiers pas dans le Sultanat d’Oman

« Il Est des secrets bien gardés… Des noms aux consonances légendaires comme surgis du tracé d’un calligraphe: Oman »

Nous y voilà,  on boucle nos valises non sans mal pour une destination qui nous Est complètement inconnue. Oui, non sans mal parce que notre fameuse valise 4 points nous a fait une frayeur, on a cru avoir bloqué le système de code TSA mais en bidouillant et en essayant de garder son sang froid tout est rentré dans l’ordre.

Direction l’aéroport de Genève, à une petite quinzaine de minutes de la maison, le pas léger. 

J’adore les aéroports, les gens qui partent et reviennent, et je me dis que c est une chance de pouvoir traverser le monde et découvrir des choses complètement différentes de notre quotidien. La reconnaissance, toujours.

Le premier vol entre Genève et Londres se passe bien et pour le second vol de nuit, on a dormi, on a essayé. 

À notre arrivée à Mascate la capitale du Sultanat, on s’acquitte du Visa pour entrée sur le territoire: 110 € pour deux et on fait également le change. Tout va très vite et on nous demande systématiquement en voyant nos passeports « el assel 3arabi? » Ce qui veut dire « Est ce que vous avez des origines arabe? » Quand on a répondu au douanier il nous a gratifié d’un « Marhaba bel Maghreb » (bienvenu au Maroc) 

Bah écoutes, merci!

On reprends notre troisième vol en direction de Salalah. Tout au sud du pays dans la région du Dhofar à la frontière avec le Yémen. Tout en relief et en végétation luxuriante pendant la période du khareef ce qui fait d’elle le lieu de retraite idéal lors des chaleurs irrespirables que peut connaître le Sultanat. 

Nous arrivons dans l’aéroport moderne de Salalah, il est à taille humaine et nous étions sur un vol domestique donc nous en sortons vite. 

Je réserve tout à l’avance et notamment la voiture. Nous allons au guichet d’Europcar récupérer notre carrosse. C’était assez marrant parce que la communication était plus que difficile, le monsieur, certainement d’origine pakistanaise, n’articulait pas du tout. On arrive tout de même à nos fins et nous voilà dans notre 4×4 prêts à avaler les km.


La prise en main se fait facilement, c’est évidemment une boîte auto, les axes routiers sont larges et peu de monde sur ces grandes routes.


Oman n’est pas une destination encore très touristique et cela peut poser quelques problèmes comme par exemple le fait qu’en ligne, aucune carte GPS off line soit à la hauteur, même ceux payantes et on s’en rends rapidement compte. On arrive à se débrouiller et trouver notre hôtel.

Intercity hôtel, 61€ la nuit, au 7ieme étage et la chambre est tout à fait à notre convenance mais nous ne sommes pas du tout difficile. Et nous avons une vue sur la magnifique mosquée Sultan Al Qaboos.


Ah oui au fait: la chaleur? Comme dans un four.

On met des fringues plus légers, un short et des tongs pour Nizar et moi je garde mon legging mais je mets un t-shirt noir long et mes sandales. On meurt de faim et on décide de sortir manger. On avait repérer le Gardens Mall sur le chemin, ça ira pour cette fois. Nizar choisi McDo, j’ai trop faim pour lutter…


Je n’avais rien prévu pour cette journée car je me suis dis qu’avec le voyage on allait être à plat. Mais on a on a tellement envie d’aller à la découverte de la ville qu’on commence à faire le tour de la ville en voiture. C’était sport sans GPS digne de ce nom, on cherche une carte de la ville mais on fait choux blanc. Alors on se débrouille entre le sens de l’orientation de Nizar, le GPS et la carte de mon guide Petit Futé.


Avant d’aller dîner on décide d’aller au souk Al Hisn et de manger dans une petite échoppe mentionnée dans mon quide, j’étais hyper excitée à cette idée, mais j’ai vite déchanté.


En arrivant on se gare facilement, il semble y avoir de l’animation et pourtant des les premiers pas dans le souk je sens un mal aise. Que des hommes, pas une seule femme et entrant dans le souk on se rends compte qu’en fait les personnes dans les allées sont les vendeurs eux même qui attendent les clients dehors.

À notre passage tout le monde s’arrête de parler et nous regarde. Je dis à Nizar que je suis mal à l’aise mais quand je me tourne vers lui pour le lui dire, il était déjà irrité (pour ne pas dire plus) par la situation. Il me dit qu’il vaut mieux s’en aller…

On ne fait même pas deux, trois allées et nous voilà en train de revenir sur nos pas au pas de course et avec une certaine amertume.

Pourtant je n’avais que les bras de découverts, une queue de cheval et pas de maquillage mais je pense que le simple fait d’être une femme suffit…

Simple constat, au Mall, il y avait également une majorité d’homme mais nous étions très à l’aise même si on avait l’impression d’être les seuls touristes, aucun regard insistant. Tout était normal. Nous étions au milieu des locaux qui portaient tous leur habit traditionnel la Dishdasha, une longue robe blanche avec un pompon qui dépasse du col. Or, au marché que des vendeurs immigrés indiens ou pakistanais. J’aime pas faire des raccourcis, surtout pas mais le fait est là.

Bref, on en discute longuement et on décide que ça ne nous gâchera pas la journée. 

Pour dîner on retourne au Mall, et sur le chemin en ville on remarque que tout est plus animé mais encore une fois, que des hommes. Pas une seule femme.

This is a men’s world…

 Donc tant pis, vaut mieux les allés aseptisés d’un Mall que le malaise et la gêne de tous ces regards.

On mange mexicain et ce fut délicieux d’ailleurs! On décide ensuite qu’on mérite bien notre dose de chocolat, nous allons nous installer au The Chocolate Room et c’était orgasmique!!

Dans le Mall tout va bien, il y a des hommes et des femmes, chacun fait sa vie et ça nous va bien.


Des effluves d’encens dans le nez, on parle du planning du lendemain avec envie….
À suivre.

5 commentaires sur « Jour 1, nos premiers pas dans le Sultanat d’Oman »

  1. J’adore c’est déjà bien chargé or un premier jour de découverte ! et j’ai ressentie ton mal aise au souk rien qu’en te lisant c’est vrai que dans ces situations on préfère vite rentrer ! Hâte de lire la suite des aventures

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s