Jour 4: Wadi Shab l’inoubliable.

Cette satanée sonnerie de réveil, la même que pour aller au boulot! Je ne savais plus où j’étais.

7h, ça pique mais notre avion est à 10h et les affaires sont en vrac. Finalement ça va vite pour tout rassembler et je réveil Nizar au dernier moment pour m’aider à fermer la valise… La valise toute neuve à 250€ qui nous fait galérer et je suis pas au bout de mes peines. Après avoir bataillé et s’être dit chacun son tour « CALME TOI! » On est sur le départ. 8h30 on rends la voiture et le passage de sécurité et Check in est hyper rapide car il n’y a pas grand monde. On adore! On prends un rapide petit déjeuner avant d’embarquer et c’est parti, 1h45 nous sépare de Mascate.

On a remarqué nos valises nous attendent toujours en sortant de l’avion donc pas d’attente pour nous. On adore! L’aéroport de Mascate même si moins moderne, est plus animé. On va récupérer notre carrosse pour la suite du roadtrip et on hérite d’une Toyota Fortuner. On est en hauteur et c’est super cool. On a pris des 4×4 car il y a de moments dans le voyage ou c’est carrément obligatoire pour atteindre certains sites.

On roule direction Fins, le GPS est encore une fois très approximatif mais on a la carte, donc on se débrouille. Les routes sont vraiment nikel rien à dire c’est très agréable. 

Il nous a fallu 120km pour atteindre Fins, j’ai voulu aller voir car dans mon guide Petit Futé ils ont utilisé des termes particulièrement élogieux pour le décrire. Mouai c’est sympa mais ça casse pas non plus des briques. On reste sur la plage une petite demi heure et on décolle direction Wadi Shab.

J’avais hâte, je savais que c’était un site extraordinaire mais j’étais encore loin de la réalité…


Pour commencer l’expérience il faut payer 1OMR par personne pour le trajet aller/retour en petite barque, la traversée ne dure que quelques secondes et c’est un gamin de maximum 14ans qui nous conduit! 


On arrive sur le bon rivage et là on est émerveillé! Je vous préviens aucun superlatif n’est assez fort! On a l’impression d’être dans un décor de film tant tout cela paraît irréel.

   

Wadi en arabe veut dire vallée ou cours d’eau il y a en plusieurs dans le Sultanat mais j’ai prévu qu’on visite les plus beaux. Wadi Shab nous a époustouflé, il faut d’abord marcher un bonne heure et c’est très sport. On a vu plusieurs personne s’arrêter car le parcours devenait trop risqué. On traverse des flaques d’eau qui soit nous arrive à la cheville soit à la taille, on passe à travers les rochers, il faut escalader, faire les funambules sur les falajs d’à peine 40cm de large et plusieurs mètres de hauteur sous les pieds, passer plié en deux sous les falaises… Quel parcours.


Il fallait être vigilant car ça glissait pas mal et la moindre chute pouvait être synonyme de la fin du voyage. C’est dans ces moments là que l’on peut dire que voyager à deux renforce le couple.


Nizar était devant il ouvrait la marche, il me disait comment escalader « tu mets ta main ici et ta jambe droite là et tu pousses sur tes jambes » il m’a guidé et quand j’étais hésitante et qu’il fallait sauté pour arriver de l’autre côté avec le vide sous les pieds et que j’avais les yeux bloqués vers le bas il me criait « Sara, regarde moi, prends ma main! Tu me fais confiance? » Oui, toi plus qu’à personne d’autre.


Quand enfin on arrive dans ses piscines d’eau douce naturelle on se dit que ça en vaut la chandelle. On est sans voix. On profite de se rafraîchir parce que c’était sport.
On continue d’avancer pour explorer le Wadi jusqu’au bout. Aujourd’hui il y a du courant mais on est déterminé. Ça glisse pas mal quand on a pied et parfois d’un coup il y a un gouffre de plusieurs mètres sous nos pieds. Les personnes que l’on croise nous prévienne au fur et à mesure des difficultés.

On a un problème. On a notre sac avec nos téléphones et le chargeur externe et le sac n’est pas étanche. On ne veut pas tout perdre alors on hésite. Au final j’ai rafistolé le sac et l’ai mis sur ma tête et puis j’ai nagé jusqu’au rocher à contre courant sous le regard impressionné de Nizar. On cache notre sac derrière un rocher et on continue.  


Il fallait nager un bon 200m, à contre courant c’était épuisant et il ne faut pas être claustrophobe car la paroi devient étroite, de plus en plus. À un moment donné il y avait une corde où on pouvait s’accrocher avant de s’engouffrer pour de bon. On a repris notre souffle et on s’est mutuellement encouragé et GO!

Il fait noir car la lumière n’arrive plus, il y a un bruit assourdissant à cause des chutes d’eau c’était angoissant. On passe la tête sous l’eau et waouuuuu! Une cave dans laquelle une magnifique cascade un bassin de quelques mètres de diamètre mais une profondeur sous les pieds abyssale! Incroyable!


Pour le retour on s’encourage car on est à bout de force et le petit dej de ce matin est déjà loin. On arrive enfin sur notre rocher. À bout de souffle mais tellement heureux qu’on se prends dans les bras pour se dire que l’on est fièr l’un de l’autre. On reste là dans l’eau un moment puis il est temps de rentrer. Nizar me dit « tiens du sucre pour le retour » et je vois qu’il me tends un crocodile en friandise, je suis morte de rire.


À l’aller nous avions suivi un groupe de touriste avec leur guide et pour le retour personne devant nous. Il y a des moments où je pense que l’on a pas pris le chemin le plus facile mais on est quand même arrivé, à la tombée de la nuit.
On reprends notre chemin après avoir acheté de l’eau au petit Coffee Shop à l’entrée du Wadi et on a roulé jusqu’à notre hôtel à Sur. Le Al Ayjah Plaza Hotel, 116€ les 2 nuits, modeste mais très bien pour nous.

On était vraiment fatigués mais on avait encore plus faim. Le meilleur restaurant de la ville se trouve au pied de l’hôtel, formidable. J’avais envie de poisson frais grillé mais vu la taille du poisson, c’est pour 2. 

Nizar dit avoir BESOIN de viande donc je capitule. On a super bien mangé, j’ai bu un jus d’orange frais à tomber. Pour 30€ on rentre repu et il nous faut même pas 5 minutes pour s’abandonner aux bras de Morphée.


À suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s